Technique de mélange aux crayons de couleurs

N'ayant suivi aucun cours, la méthode que j'utilise pour appliquer la couleurs sur mes dessins est le résultats de mes expérimentations suite à plusieurs recherches sur Internet.

 

 

Ma technique

Ma technique a évolué avec le temps. À mes débuts les pressions étaient moins fortes. 

 

Pour la première et la deuxième couche de couleur, j'exerce une légère pression sur le crayon.  À partir de la troisième couche, j'applique une pression moyenne jusqu'à l'avant-dernière. À la dernière couche j'applique une pression assez forte.

 

Il s'agit d'une technique que l'on pourrait qualifiée de puriste, puisque seuls les crayons de couleur sont utilisés pour faire les mélanges.

 

Ci-dessous, on peut voir les différentes pressions. 

Exemple de pression à exercer pour dessiner aux crayons de couleur

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

L'exemple ci-dessous montre le résultat d'un mélange de deux couleurs. J'ai utilisé les Prismacolor Premier Bleu franc (PC 903) et Jaune citron (PC 915) en alternance. Le papier est le Bristol Smooth de Strathmore.

 

Tel que mentionné plus haut, à partir de la troisième couche, j'ai exercé une pression moyenne sur mon crayon. Pression que j'ai maintenue jusqu'à la fin du dessin. Petit à petit, au fur et à mesure des différentes applications, la pression permettra de procéder au mélange des couleur et écrasera le grain du papier et au bout du compte, le papier sera totalement recouvert par la couleur.

 

Exemple d'un mélange de jaune et bleu aux crayons de couleur

Bien entendu, la pression ne doit pas être trop forte, sinon le papier risque de gondoler, d'être saturé trop rapidement, ou même de déchirer.  Le plus difficile est d'avoir une pression constante tout au long du dessin.  C'est seulement à la dernière couche que j'augmente la pression afin de bien écraser le grain du papier et ainsi obtenir un aspect lisse. 

 

Voici une vidéo montrant tout le processus.

Des outils pour accélérer les mélanges

Il est possible d'accélérer le processus de mélange des couleur en utilisant différents outils. Personnellement j'utilise surtout le crayon blender et le solvant.

 

Le crayon blender

 

Un blenber est un crayon sans pigments, donc incolore. La plupart des marques de crayons qualité artiste en ont. La majorité des artistes l'utilisent à la toute fin du dessin pour opérer le mélange des couleur. Une forte pression est alors exercée sur le crayon jusqu’à ce que les couleurs se fondent ensemble. Cela permet également d’aplatir le grain du papier. Cette technique, appelée brunissage donne un aspect brillant et lisse. 

 

Ce n'est cependant pas une obligation de ne l'utiliser qu'à la fin du dessin. Il m'arrive assez souvent de l'utiliser pendant la réalisation du dessin. Ce faisant, n'oubliez pas que c'est une couche supplémentaire qui est appliquée, même si celle-ci n'a pas de couleur. Il vaut mieux ne pas exercer une pression trop forte, sinon il sera très difficile, voire impossible, d'ajouter d'autres couches de couleurs. La forte pression ne doit être utilisée qu'à la fin du dessin.

 

Le solvant

 

Le solvant est une autre façon d'accélérer le mélange des couleurs. Pour ma part j'utilise la Taltine, un solvant pour peinture à l'huile sans odeur. Peu importe la marque, je vous conseille fortement un solvant sans odeur, sinon assurez-vous d'être dans un endroit bien aéré. Le solvant est appliqué avec un pinceau. Une fois trempé, il faut enlever l'excédent en essuyant le pinceau avec un essuie-tout. En fait, le pinceau doit être seulement humide. Par la suite on passe le pinceau délicatement, en n'appuyant que très peu afin de ne pas enlever la couleur. Il ne faut pas non plus passer trop souvent, toujours pour ne pas ôter de la couleur.

 

Par contre, pour les petites sections, je préfère le crayon blender Finesse à base de solvant. Ce crayon a deux pointe, est sans odeur et sèche rapidement. 

 

Le solvant peut également être utilisé pendant le dessin. Lorsque sec, il est possible d'ajouter d'autres couches, en autant que le papier ne soit pas saturé.

 

Dans les exemples ci-dessous, j'ai utilisé les Prismacolor Premier Rouge permanent (PC 122) et Jaune canari (PC 916) sur le papier Bristol Smooth de Strathmore.

 

J'ai appliqué le blender avec une forte pression, pour bien démontrer l'effet.   

 

Premier exemple: application pour terminer le dessin

 

Exemple d''utilisation crayon blender et solvant pour dessiner aux crayons de couleur

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

À gauche, utilisation du blender après cinq couches. Les couleurs sont relativement bien mélangées.

 

Au centre, ma technique habituelle, soit application de neuf couches avec une dernière couche en forte pression.

 

À droite, utilisation du solvant après cinq couches. Comme avec le blender, les couleurs sont assez bien mélangées.

 

Les résultats, avec blender et solvant et moins de couches, peuvent être satisfaisants. Toutefois, à mon goût, c'est quand même mieux avec ma technique habituelle, car avec moins de couches les mélanges sont moins élaborés puisque qu'il a moins de couleurs.  

 

Deuxième exemple: 

Dans cet exemple, j'ai voulu démontré l'effet après une et deux couches. 

Exemple d''utilisation crayon blender et solvant pour dessiner aux crayons de couleur

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

Premier carré à partir de la gauche, une couche pour la comparaison.

 

Deuxième carré à partir de la gauche, une couche et application du blender, en forte pression, comme si c'était la fin du dessin pour bien démontré l'effet.

 

Troisième carré, deux couches de couleur (une rouge et une jaune) et ensuite application du blender, toujours avec une forte pression.

 

Quatrième carré, deux couches de couleur seulement (une rouge et une jaune) pour pouvoir comparer avec l'application du blender d'une part, et du solvant d'autre part.

 

Cinquième carré, deux couches de couleur (une rouge et une jaune) et ensuite utilisation du solvant.

 

Sixième carré, une couche de couleur et utilisation du solvant.

 

Dernier carré , une couche pour la comparaison.

 

Cela donne une bonne idée des effets du crayon blender et du solvant qui sont presque pareils. Ce sont des outils très intéressants.

 

À mes débuts, je ne les utilisais jamais, étant complètement puriste dans ma façon de faire. Avec le temps, j'ai découvert le plaisir d'utiliser ces outils. Peut-être qu'en vieillissant je suis moins patiente? 😉

 

Ci-dessous, voici le crayon solvant mentionné plus haut. Très utile. Par contre, il ne faut pas oublier de bien nettoyer les pointes après chaque usage.


Écrire commentaire

Commentaires: 15
  • #1

    valerie (dimanche, 12 décembre 2010 02:44)

    Ces explications sont tres claires et vont beaucoup m'aider.

  • #2

    Baguera (jeudi, 28 avril 2011 13:04)

    Bonjour :-)

    merci d'avoir pris le temps d'expliquer votre technique et l'utilisation du blender.Vos explications vont beaucoup m'aider :-)

    bonne soirée

    Baguera :-)

  • #3

    Isabelle (mercredi, 01 février 2012 15:04)

    Merci, ça me donne envie de dessiner :-) Ton site est un merveilleux partage.

  • #4

    Vancoppenolle Nicole (lundi, 25 novembre 2013 08:41)

    Bonjour, faut-il toujours faire des couches successive avec des mêmes coloris ou bien avec d'autres aussi?
    Faut-il aller du clair au foncé comme pour l'aquarelle?
    Merci pour votre réponse

  • #5

    Manon (lundi, 25 novembre 2013 08:58)

    Bonjour Nicole,

    Oui, il vaut mieux appliquer plusieurs couches successives. Il n'est pas obligatoire d'utiliser les mêmes coloris. Je dirais même qu'il vaut mieux en utiliser d'autres, ce qui permet de donner de belles couleurs riches.

    Pour ce qui est du clair au foncé, hé bien ça dépend des personnes. Plusieurs artistes aux crayons de couleur prônent cette façon de faire. Certains affirment que c'est la seule façon de faire. Personnellement je n'en tiens pas compte. J'y vais plus souvent qu'autrement à l'instinct, et cela ne vas pas toujours du clair au foncé...

    Je crois que les 2 façons se valent, c'est une question de goût.

  • #6

    zeb (lundi, 09 décembre 2013 04:00)

    Bonjour! Actuellement en perte de rythme dans ma création artistique, je recherche de nouvelles techniques (je travaille à l'acrylique et aux pastels secs), je découvre votre blog, et je dois dire que votre enthousiasme et la qualité de vos créations me donne envie de tester ce que j'ai laissé de côté depuis l'école primaire : les crayons de couleur! Je n'aurais jamais imaginé tout ce qu'on peut créer avec, et la technique requise pour parvenir de tels rendus. Merci beaucoup de votre partage!

  • #7

    Manon (lundi, 09 décembre 2013 07:44)

    Bonjour Zeb,

    Merci beaucoup pour les bons mots, Ça me fait toujours chaud au coeur lorsqu'on me dit que je donne le goût de dessiner aux crayons de couleur.

    Je te souhaite une belle découverte de ce médium.

  • #8

    audra (samedi, 24 mai 2014 21:55)

    Comment on fait pour obtenir du doré quand on en n'a pas ?

  • #9

    Manon (dimanche, 25 mai 2014 09:58)

    Bonjour audra,

    Oubliez l’utilisation des crayons métalliques : ces derniers donnent un aspect terne et sans vie au métal. Comme bien des éléments qu’on dessine, ce sont les mélanges de couleurs qui permettront d’avoir un rendu naturel.

    Je vous suggère de lire le dernier webzine "Crayons de couleur, le Mag" dans lequel il y a un article sur le rendu du métal doré. J'ai également fait un article sur le métal chromé dans le numéro de juillet 2012.

  • #10

    simonne daigle (samedi, 29 juillet 2017 17:15)

    j'aie eue en cadeau un beau livre d'oiseaux a colorier.pour moi c'est completement nouveau.je voudrais savoir quel kits de crayons a acheter.j'aie déjà le kit prismacolor premiere 24 crayons mais je sais que j'aie besoin de crayon a fine pointe et aussi il y en as surement d'autres.je les veut tous.pouvez vous me dire lesquels que je puisse me les procurer merci a Lavance,si vous avez des vidéos sur comment faire j'aimerais les visionner. merci et au plaisir

  • #11

    Manon (samedi, 29 juillet 2017 18:39)

    Bonsoir Simone,

    Je suis certaine qu'il est tout à fait possible de tout faire avec des Prismacolor. Cependant si tu tiens absolument à avoir des crayons dont la pointe reste plus longtemps pointue, il y a les Polychromos de Faber Castell.

    J'ai de petits vidéos dans la catégorie "Technique aux crayons de couleur". Cependant tu dois être consciente que la technique que j'utilise est difficile à appliquer pour les livres à colorier, car le papier est souvent trop mince et trop lisse pour faire des mélanges et pour appliquer de multiples couches de couleur.

    Mais il est tout à fait possible de faire tout de même de très beaux coloriages.

    Bonne soirée !


  • #12

    Véronique (mardi, 02 mars 2021 13:40)

    Bonsoir, je vous remercie pour votre blog qui m’a appris certaines choses concernant les crayons de couleur. Par ailleurs, c’est drôle, car j’aime bien votre manière de peindre, alors que je suis presque à l’opposé. :)
    Jusqu’à maintenant je n’avais pas laissé de commentaire, mais je viens de voir une vidéo qui m’a fait penser à vous. En effet, une peintre britannique au crayons de couleur dit avoir adoré l’Icarus Board. Je suis allée voir ce que c’est : https://icarusart.net/
    D’après ce que j’ai compris, c’est une planche qui a deux intensités chaud/froid et qui permet de tout faciliter avec les crayons à base de cire (c’est au mot « cire » que j’ai pensé à vous �). Le résultat est assez bluffant : brunissage, dégradés, etc, facile !
    https://www.youtube.com/user/icarusart/videos
    (Son style avec presque de grands « à-plats » très colorés me fait penser au vôtre.)
    Ce n’est pas idiot du tout, étant donné que la cire fond.
    Comme l’inventrice est Canadienne, vous connaissez peut-être déjà.
    En tout cas, moi, je vais songer à me rapprocher du radiateur. :) Je n’ai pas regardé le prix, mais je pense que c’est cher et pas toujours pratique.

  • #13

    Véronique (mardi, 02 mars 2021 13:48)

    Je vais faire plusieurs messages pour ne pas mélanger les sujets.
    Plus bas dans les commentaires, vous discutez pour savoir s’il faut aller du clair au foncé ou non. J’ai vu une vidéo d’une Britannique (again) qui procède du foncé au clair. Car, explique-t-elle, les pigments clairs contiennent plus de liants, il est donc plus difficile de mettre du foncé sur du clair que l’inverse. D’ailleurs, pour faire des réserves, elle utilise le ton clair Polychromos ivoire, parce qu’il est visible et qu’il résiste aux tons foncés. Qu’en pensez-vous ?

  • #14

    Manon (mardi, 02 mars 2021 15:42)

    Bonjour Véronique,

    Merci pour les bons mots, c'est gentil.

    Concernant Icarusart, oui je connais. Par contre je ne l'ai jamais essayé. Je trouve que c'est très cher pour quelque chose dont je ne suis pas certaine que je vais aimer. Il y a bien d'autres façons de mélanger les couleurs. Et si on veut accélérer les choses, il y a le solvant.

    Pour ce qui est de l'application des couleurs du foncé au plus clair, plusieurs artistes utilisent cette façon de faire. Pour ma part, je ne fait que rarement attention à cela. Je ne me souviens pas d'avoir eu de la difficulté à apposer une couleur foncée sur une couleur claire... Quant à l'utilisation du Polychromos Ivoire, je n'ai jamais pensé l'utiliser de cette façon. Je retiens l'idée. Peut-être un jour. Qui sait?

    Bonne fin de journée.

  • #15

    Véronique (jeudi, 04 mars 2021 01:10)

    Bonjour Manon, pour ce qui concerne la réserve claire, oui, tout dépend bien entendu de ce qu’on souhaite faire. J’ai vu plusieurs fois cette technique utilisée par des artistes. Une d’entre elles utilise le blanc Luminance. Et celle qui fait ses réserves au Polychromos ivoire s’appelle Ann Swan, elle est spécialisée en botanique :
    https://www.youtube.com/watch?v=nCG8OeDQLV4
    (Elle écrit dans la zone de commentaires que les couleurs claires résistent aux autres couleurs car les crayons clairs contiennent plus de blanc de Titane).

    Bien entendu, elles utilisent aussi parfois un outil d’embossage pour faire une réserve. Pour ma part, je n’aime pas trop à priori, parce que je ne vois pas l’embossage dans ma pièce mal éclairée.

    Voilà, j’abordais le sujet, pour te donner ce que j’ai pu glaner, en une forme de remerciement pour tes conseils. :)

    NB : je conseille à tous ceux qui passeraient par là de voir les quelques vidéos d’Ann Swan, elles sont courtes et instructives. Celle sur le test des papiers m’a appris à trier rapidement, grâce à la technique du « point ». Ah ! Ça dépote ! :)

    Amicalement.